Endometriose-physiotherapie-geneve-rive-actv-sante-1

Endométriose

Chez les femmes souffrant d’endométriose, les cellules qui ont migré en-dehors de l’utérus demeurent sensibles aux hormones : elles saignent donc en dehors de l’utérus mais ce sang ne peut être évacué naturellement comme les règles.

Cela provoque, aux endroits où le tissu se trouve, des lésions, nodules ou kystes, ainsi que des réactions inflammatoires avec formations de cicatrices fibreuses et d’adhérence accolant les organes avoisinants entre eux et empêchant leur bonne mobilité.

Face à l’endométriose, le physiothérapeute peut agir de manière analytique, en externe et en interne, et ce de manière globale, en proposant les techniques suivantes : massages, mobilisations actives et passives, thérapie manuelle, bio feedback, physiothérapie, rééducation posturale et rééducation respiratoire.

La prise en charge du physiothérapeute va pouvoir aider la femme sur différents aspects de la maladie en menant un travail abdominal et respiratoire. Souvent les patientes avec un ventre douloureux ne le mobilisent plus. Retrouver une respiration abdominale pourra vous aider à la détente, la gestion de la douleur, et agir sur le transit.